Pierre Michel JEAN

Photojournalist, Documentary photographer, and filmmaker. CEO
       
Photo documentary project (Book in process)
Location: Port-au-Prince
Nationality: Haitian
Biography: Pierre Michel Jean, Photographe et réalisateur Pierre Michel vit et travaille à Port-au-Prince comme journaliste indépendant et cinéaste. Membre fondateur et actif du collectif de journalistes haïtiens (Kolektif... read on
Public Story
Photo documentary project (Book in process)
En juin 2015, alors que beaucoup le croyaient enseveli, le spectre du massacre de «Perejil» s’est imposé de lui-même dans le débat public en Haïti comme ailleurs. En effet, la  n du Plan National de Régularisation des Étrangers en République dominicaine et l’antihaïtianisme qui a entouré sa mise en œuvre a décomplexé une certaine parole. Les allusions à une éventuelle solution finale et au génocide de 1937 ont choqué moult Haïtiens et Dominicains. « ... le passé ne s’efface pas du simple fait qu’on n’en parle pas », avait écrit l’historienne Suzy Castor quant au besoin de parler des vêpres dominicaines. À compter de cet instant, il était clair que plus de travaux devaient voir le jour sur la thématique. Non pas pour dénoncer, mais pour suggérer des prismes, d’autres prismes. Parce que le malaise pour évoquer ce drame, même à la veille de la commémoration du quatre-vingtième anniversaire du massacre, reste complet.

Comment montrer ce trop-plein de peur qui a été et dénoncer toute la colère ab- surde qui en a été la cause ? Quelle photo pour saisir tous ces rires entrecoupés du vide des siens ? Les milliers de vies brisées, voilà huit décennies, s’éteignent tous les jours avec un fardeau sur la langue. Notre silence plus longtemps gardé ne fera pas naître d’autres images. Celles-ci sont les nôtres. Les photographies n’ont pas vocation à retranscrire des faits. Les bourreaux et le temps se sont chargés de laver les traces du méfait. Avant que les souvenirs s’es- tompent, ce travail veut revenir sur les lieux et les visages des victimes. Il veut questionner leur trajectoire et leur vécu. Les relations haïtiano-dominicaines actuelles, les efforts de souvenir des uns comme des autres. Il évoque, il donne une voix aux vivants, ceux-là qu’aucune indemnisation ne saurait réparer. La concorde des deux peuples doit inévitablement suivre cette voie. Rejoint par des partenaires et des contributeurs de part et d’autre de la frontière, nous sommes heureux avec ce projet d’ajouter notre pierre à l’édifice de la mémoire.                    

Pierre Michel Jean
Photographe documentaire                                                                                                
    
3,663

Also by Pierre Michel JEAN —

VISUAL STORY

Portraits

By Pierre Michel JEAN
VISUAL STORY

My work in the medias

By Pierre Michel JEAN
VISUAL STORY

C-19 work in progress

By Pierre Michel JEAN — The Covid-19 pandemic, which had been plaguing the world ever since January, reached Haiti at the end of..
VISUAL STORY

Quand un tigre visite Haiti

By Pierre Michel JEAN — L’écrivain Wole Soyinka, 83 ans, prix Nobel de littérature de 1986, premier Noir et Africain à recevoir..
VISUAL STORY

Saut d'eau, cascade du bonheur

By Pierre Michel JEAN — Pilgrimage at Saut d'eau Happiness city during the patronal feast of Notre Dame Lady de Mont Carmel.
VISUAL STORY

CORPORATES

By Pierre Michel JEAN
VISUAL STORY

the haitians streets

By Pierre Michel JEAN
VISUAL STORY

Voodoo dress

By Pierre Michel JEAN — Voodoo dress
VISUAL STORY

Transit: On the way to USA

By Pierre Michel JEAN / São Paulo — Synopsis Work and lacking growth for two years in Brazil and immigrants are the first affected by the..
VISUAL STORY

The remains of a human moult

By Pierre Michel JEAN — Thousands of Haitian immigrants in an irregular situation in the Dominican Republic were forced to return to..
VISUAL STORY

Deported life

By Pierre Michel JEAN — Sur les pas de Gabriel Gabriel Charité et sa famille ont fui la République dominicaine en juin 2015 par..
VISUAL STORY

Pick up money

By Pierre Michel JEAN — Squattant les bâtisses à l’abandon et les terrains vacants de ce Port-au-Prince chaotique méconnaissable,..
Join us
for more access